Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
En quête d'Ethiopie.com

Blog pour faire découvrir l'Ethiopie, pays magnifique de l'Afrique, mais souvent méconnu par les voyageurs

Où, quand et comment effectuer un trek en Éthiopie? Équipements à emporter:

Différence entre un trek et une randonnée :

Une randonnée est une promenade de longue durée, à pied, à vélo, à cheval ou à ski. Une randonnée est l'affaire d'une journée et dure entre 2 et 8 heures, avec un petit sac à dos contenant le nécessaire pour la journée.

Un trek est une randonnée pédestre en haute montagne. Le trek est plus difficile que la randonnée. Le Trek est une forme de randonnée, plus intense et à plus haute altitude, entreprise dans le but spécifique d’explorer et de profiter du paysage. Un trek se déroule généralement sur des sentiers escarpés dans des zones de nature relativement préservée. Lors d'un trek on porte un sac à dos avec de quoi tenir plusieurs jours. Ce n'est pas nécessaire en Ethiopie car dans la plupart des cas, il y a des ânes/mules ou véhicules qui assurent le transport des gros sacs à dos vers chaque bivouac.

Le Trek, c’est aussi de longues distances, mais contrairement à la randonnée, c’est toujours une affaire de plusieurs jours. L’autre détail clé est que les Treks disposent d’une infrastructure substantielle comprenant de larges sentiers, des maisons d’hôtes, refuges, campements et dans certains cas de points de restauration.

En Ethiopie, on ne parle pas d’alpinisme. L’alpinisme est une discipline plus technique et nécessite un équipement spécifique, notamment pour escalader.

Trekking en Éthiopie :

Il y a 25 sommets à une altitude égale ou supérieure à 4000 m en Ethiopie (en France, 82 sommets ont une altitude de plus ou égale à 4000 m). 80% des montagnes de plus de 3000 m du continent africain se trouvent dans les massifs montagneux éthiopiens.

:

Les 4 principales régions favorables au trekking sont :

  • Le massif du Simien et notamment le parc national du Simien, situés au nord de l’Ethiopie.
  • Le massif du Balé situé au sud de l’Ethiopie.
  • La région de Lalibela et notamment le massif du mont Abouna Yosef situé au nord-est de l’Ethiopie.
  • La région du Tigré et notamment les montagnes de Ghéralta situées au nord-est de l’Ethiopie.

Dans l’ordre de difficulté, il y a tout d’abord le massif du Simien ou se trouve le point culminant du pays, le Ras Dashen ou Ras Dejen (4543 m au-dessus du niveau de la mer), puis le massif du Balé avec la montagne Tulu Demtu (la montagne rouge en langue oromo) culminant à 4377 m, le massif de l’Abouna Yosef dont le sommet culmine à 4284 m où se trouvent également de très belles églises telles que les églises de caverne de Yemrehana Christos et Emekina Medhane Alem. Il y a également de hautes montagnes dans le Tigré telles le mont Alaqi et le mont Tsibet mais qui sont moins visitées (il faut s'adresser à l'association des guides de Mekele).

Les montagnes du Ghéralta (qui culminent à 3000 m d'altitude) au nord-ouest de Mékélé reçoivent le plus grand nombre de visiteurs en raison des nombreuses églises qui y ont été construites dans la roche, telles que Maryam et Daniel Korkor et Abouna Yemata (dont l’accès demande à escalader une paroi de 7 m car l’église a été construite sur un éperon rocheux à 200 m au-dessus du sol). 

Quand

Quel que soit la région, la meilleur période pour effectuer un trek va de début octobre à fin mars, en dehors des principales saisons des pluies.

Comment

La durée d’un trek peut aller d’un à une dizaine de jours en fonction de la région et de l’itinéraire choisi.

Pour les parcs nationaux du Simien et du Balé, Il faut obligatoirement passer par le quartier général de chacun de ces parcs car il y a une procédure administrative à effectuer avant d’entamer la randonnée. L’entrée et les services divers (location de matériels de camping, cuisinier, mules pour le transport) sont payants. Les autorités de ces parcs vous assigneront un guide et un ou plusieurs scouts (gardes des parcs armés) pour faire le trek et qu'il faut rémunérer avant d'entamer le circuit (ceux-ci vous demanderont un pourboire en plus à la fin).

Pour le mont Abouna Yosef, il faut s'adresser à l'association Tesfa de Lalibela qui gère en association avec des villages des huttes communautaires pour le logement.

Le logement varie également du bivouac en tente, chez l'habitant, aux huttes communautaires construites par l’association Tesfa avec l’aide de villageois dans les régions de Lalibela et du Tigré.

Dans les parcs, il y a des campements prévus pour le bivouac (il est interdit de camper ailleurs).

Difficultés:

Faire du trek en Ethiopie est moins difficile qu'au Népal. Il n'y a aucun sommet au dessus de 4543 m.

Les treks du pays sont sans difficultés techniques. Il est quand même conseiller d'avoir un bon niveau de randonneur, d'avoir l'expérience de treks en haute montagne, car sur certains les distances sont longues et le dénivelé peut-être important. 

Et bien sûr de s'acclimater à l'altitude quelques jours dans le pays, avant de commencer un séjour de marche sur les hauts plateaux du pays.

Enfin pour terminer, il y en a pour tout le monde, du randonneur occasionnel à ceux qui effectuent du trekking dans les régions Himalayennes.

Considérations de sécurité :

L’Éthiopie est l’un des pays africains les plus sûrs, les crimes violents étant rares. Il y a les problèmes habituels avec les vols comme n’importe quel pays et vous devriez toujours respecter la culture locale. Dans les parcs nationaux, le camping sauvage est interdit, ailleurs il faut demander à l’association des guides la plus proche et faire attention aux animaux sauvages, en particulier les hyènes. Il est fortement conseillé d’embaucher un guide ou un gardien pour prévenir les intrusions indésirables dans la nuit.

En cas d’accident, il n’y a pas de services d’urgence ou d’évacuation au niveau local. Il vaut mieux prendre une assurance tout risque, qu’il sera possible de contacter et qui oriente et organise les secours. Il vaut mieux organiser le séjour avec l’aide d’une agence locale qui pourra aider en assurant l’évacuation vers l’hôpital le plus proche (les meilleurs hôpitaux sont dans les grandes villes des régions).

Un service d’ambulance aérienne peut-être demandé auprès du centre médical nordique d’Addis-Abeba, dont voici le site internet (il est préférable de les contacter avant le début du séjour pour vérifier si le service est toujours assuré):

https://www.nordicmedicalcentre.com/contact-us/

Équipements à emporter :

  • Petit sac à dos pour la journée de marche (35 litres), gros sac à dos pour le reste (de préférence à un sac en toile, si le sac est porté par des ânes ou mules, poids maximal de 15 kg).
  • Un chapeau, casquette.
  • Une paire de lunettes, au moins protection 4.
  • De préférence, deux paires de chaussures de randonnée basses ou hautes.​​​
  • Bâtons de marche.
  • Crème de protection solaire avec un indice de protection de 50 ou plus.
  • Lampe de poche avec piles de rechange.
  • Couteau, cuillère et fourchette de poche.
  • Camelback ou gourde isotherme.
  • Sous-vêtements de rechange, vêtements chauds (car les soirées, nuits sont fraîches en altitude) et un vêtement de pluie, poncho de pluie, tongues.
  • Un sac de couchage pour la haute montagne, -5/-10 degrés
  • Couverture de survie.
  • Nécessaire de couture.
  • Trousse et serviette de toilette, avec un savon et du shampoing, rasoir à main, gel antibactérien.
  • Trousse de secours, avec un spray anti-moustique et contre les puces, médicaments antidiarrhéiques, antibiotiques à large spectre, antalgiques (paracétamol, eviter de prendre des antalgiques puissants contenant des dérivés morphiniques, qui sont des dépresseurs respiratoires.), anti-inflammatoires, antispasmodiques, pansements, compresses, bandes adhésives élastiques genre élastoplast, un produit antiseptique, des pastilles d'eau pour la purification de l'eau, collyre. 
  • Cadenas, poche antivol.

Tentes, matelas et matériel de cuisine peuvent être loués auprès des autorités des parcs ou des tours opérateurs locaux.

Les sommets du Ras Dashen, du mont Abouna Yosef et du mont Tulu demtu.
Les sommets du Ras Dashen, du mont Abouna Yosef et du mont Tulu demtu.
Les sommets du Ras Dashen, du mont Abouna Yosef et du mont Tulu demtu.

Les sommets du Ras Dashen, du mont Abouna Yosef et du mont Tulu demtu.

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :